LES RISQUES

Les risques cachés de la péridurale de Buckley :

http://association-amtas.e-monsite.com/medias/files/lesrisquescachesdelaperidurale-buckley.pdf

 

Les risques d'injection péridurales :

http://association-amtas.e-monsite.com/medias/files/risques-injections-pe-ridurales-de-ste-roi-des-et-transforaminales-dans-la-colonne-verte-brale.pdf

 

Imagerie du rachis lombaire opéré :

http://association-amtas.e-monsite.com/medias/files/imagerie-du-rachis-lombaire-opere.pdf

 

La ponction lombaire et les risques :

http://association-amtas.e-monsite.com/medias/files/document-ponction-lombaire.pdf

 

ARARACHNOÏDITE et ponction lombaire : Cas rapporté

 

Résumé

L’inflammation de la membrane arachnoïdienne peut produire un exsudat fibrineux autour des racines nerveuses et entraîner des adhérences entre celles-ci et le fourreau dural. Nous rapportons l’observation d’un homme âgé de 23 ans souffrant d’une sciatique aiguë tronquée et inflammatoire.

Le diagnostic étiologique d’arachnoïdite a été porté devant l’association de signes typiques au myéloscanner et à l’IRM. La seule cause retrouvée à cette arachnoïdite était une ponction lombaire à l’âge de six ans, qui avait été effectué pour suspicion de méningite. Les séquelles d’arachnoïdite sont de diagnostic difficile. Quand l’IRM ou la saccoradiculographie est évocatrice de ce diagnostic, un interrogatoire précis et ciblé est nécessaire pour rechercher un antécédent, parfois ancien, de pathologie ou de geste local invasif sur le rachis et/ou les méninges.

© 2004 Publié par Elsevier SAS.

 

Souces : Service de radiologie, hôpital de la Pitié Salpêtrière