L'arthrose

Pathologies et soins naturels, souvent en complément du traitement pharmaceutique

 

Soulager l'arthrose,

la dégénérescence, au naturel

L'arthrose, une sorte de dégénérescence due à des cellules appelées Chondrocytes. Suite à une étude menée au début des années 2000 aux USA, il a été démontré que ces cellules se désorganisaient et ne n'accomplissaient plus leur rôle : absorber le vieux cartilage et fabriquer des briques neuves afin que le cartilage soit toujours opérationnel.

Des plantes, et autres produits naturels peuvent aider à combattre ce phénomène.
 

La nacre

 

La nacre (perle) possède une structure et une composition très proches de celles de l'os humain. Elle contient du carbonate de Calcium biodisponible (Aragonite), du collagène, des acides aminés et des minéraux. Transformée en poudre, elle permet de rééquilibrer et renforcer la trame organique et minérale de l'os, de stimuler les cellules osseuses et diminuer l'inflammation et la douleur en cas d'arthrose.

 

 

L'huile de krill


Le krill est un petit crustacé des mers froides australes qui ressemble à une crevette. L'huile qui en est extraite est un anti-inflammatoire pour les articulations.

En 2007, une étude canadienne a démontré que l'huile de krill a des propriétés anti-inflammatoires, et était capable de réduire les symptômes arthritiques en un temps très court. 300 mg d'huile de krill ont été comparés à un placebo chez des personnes atteintes d'arthrose et d'arthrite. Dès 7 jours, l'huile de krill a significativement diminuer la douleur (- 28,9 %), les raideurs (- 20,3 %) et améliorer la mobilité (+ 22,8 %). Le taux de protéine C-réactive (CRP), un des marqueurs de l'inflammation les plus utilisés, a également été mesuré. La production de CRP reflète la libération de cytokines pro-inflammatoires (telles les interleukines I et VI et le facteur TNF-alpha) qui interviennent dans la dégénération des cartilages. Le taux de CRP est significativement plus élevé chez les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde et légèrement mais significativement plus élevé chez les personnes atteintes d'ostéo-arthrite (arthrose) que chez les autres personnes.

 

huile essentielle de gaultherie

 

Quelques gouttes d'huile essentielle de gaultherie qui a des propriétés anti-inflammatoire et anti-douleur peuvent être associées au gel de silice pour enduire l'articulation douloureuse.

 

Le gingembre

La médecine ayurvédique décrit le gingembre (Zingiber officinale) comme la plante de référence pour combattre les inflammations de toutes natures. Des recherches ont confirmé le caractère anti-inflammatoire des composés du gingembre. En fait, certains chercheurs estiments que le gingembre pourrait faire jeu égal avec des médicaments de dernière génération. (5)

C’est en s’appuyant sur son usage ancestral que des chercheurs ont eu l’idée en 1992 de tester de la poudre de gingembre dans l’arthrose. Après 3 mois d’utilisation, les trois-quarts des patients ont vu leur état s’améliorer. Certains ont poursuivi le traitement à base de gingembre pendant plus de deux ans et demi sans aucun effet indésirable notable.

 

Le boswelia serrata

Il est utilisé contre l’arthrose depuis des siècles, tout comme la griffe du diable.

Il existe encore beaucoup d’autres plantes anti-inflammatoires utile contre l’arthrose comme le curcuma, les feuilles de cassis, le bambou, la reine-des-prés et d’autres encore.

 

La griffe du diable

Le nom de cette plante, un peu plus scientifique, est harpagophyton. Elle est utilisée depuis des années en Afrique du Sud pour lutter contre les rhumatismes et même contre les problèmes digestifs.

 

glucosamine et chondroïtine

Pour que les cellules de nos articulations puissent fabriquer des protéoglycanes, elles ont besoin de deux substances : la glucosamine et la chondroïtine. Normalement, les chondrocytes les synthétisent à partir du glucose des aliments au terme de plusieurs réactions biochimiques. Mais dans l’arthrose, les chondrocytes, même bien alimentés en glucose ne parviennent plus à accomplir correctement leur tâche. Les chercheurs ont découvert qu’on obtenait de bien meilleurs résultats en apportant directement aux chondrocytes la glucosamine et la chondroïtine préformées, sous la forme de suppléments par voie orale. Ces substances réussissent à stimuler la production de protéoglycanes et à normaliser le métabolisme du cartilage. Ce dernier est ainsi censé ne plus dégénèrer et pourrait théoriquement se reconstruire.

L’huile de poisson
C’est probablement la meilleure source alimentaire en huile naturelle saine qui peut aider à réduire les effets de l’inflammation dans le corps et plus précisément au niveau des articulations des os.

Les acides gras omégas 3 sont efficaces pour les personnes souffrant d’arthrite. On peut les trouver dans tous les poissons, mais le saumon reste le meilleur choix si on considère son potentiel culinaire. L’huile d’olive est aussi bénéfique pour lutter contre  l’arthrose.


Les légumes comme le brocoli et le chou-fleur peuvent aider à lutter contre  l’arthrose. La combinaison du chou frais, des carottes et des épinards fournit les substances nutritives nécessaires pour aider à gérer et à lutter contre cette maladie.


La vitamine D contenue dans le poisson, la vitamine C contenue dans les agrumes, du pain et des produits laitiers, rester exposé à la lumière du soleil surtout le matin, pour la stimulation de la vitamine D, aide à réduire l’inflammation des articulations.

En fait c’est la nature du régime alimentaire et du style de vie qui déterminent à quelle vitesse les douleurs seront soulagées.

Ralentir la maladie avec les acides gras oméga-3

Les oméga-3 sont une famille d’acides gras (constituants des graisses) que l’on trouve dans les légumes à feuilles vertes, les noix, les poissons gras (anchois, hareng, maquereau, sardine, saumon), les graines de lin, les huiles de colza, de noix et de lin. Une fois absorbés, ces acides gras donnent naissance à des substances qui ont des propriétés anti-inflammatoires.

Depuis 1998, le Dr Bruce Caterson de l’université de Cardiff (Pays de Galles) et son équipe se passionnent pour les bénéfices potentiels des suppléments d’oméga-3 sur l’arthrose. une supplémentation en acides gras oméga-3 peut ralentir voire stopper l’usure du cartilage et réduire l’inflammation ainsi que la douleur qui accompagne l’arthrose, en particuliers lorsqu'on leur associe de la glucosamine.

La reine-des-prés

Cette célèbre plante à l'origine de l'aspirine est un anti-inflammatoire et un antalgique bien connu qui soulage les douleurs des rhumatismes et de l'arthrite aiguë. Elle possède un rôle anti inflammatoire.

La prêle

La prêle stimule la production du collagène au niveau des articulations, ce qui lui permet d’améliorer la souplesse articulaire et de retrouver de la mobilité dans le cadre des maladies de type arthrose ou rhumatismes.
Le silicium participe à la croissance et à la 
reconstruction des os lors de fracture. Dans le cadre du squelette, il convient de l’associer à une source de calcium comme, par exemple, le lithothame.
Autre effet intéressant, la prêle participe à l’amélioration de la 
souplesse des tendons et aide à leur protection.

Les associations de la prêle avec d’autres plantes :

  • Harpagopytom + prêle : soulagement de l’arthrose, des tendinites. Également utilisable en prévention des tendinites.

  • Prêle + Lithothame + huile de foie de morue : traitement de la décalcification, aide à la consolidation des fractures.

 

Le cassis

Anti-inflammatoire, tonique, antibactérien, le cassis est conseillé en cas de douleurs articulaires et d'arthrite.

 

L'Ortie

Depuis la plus haute Antiquité, on lui prête des vertus tonifiantes, et cette énergie a pour vocation de s'insinuer partout dans votre organisme. Elle renforce l'immunité, reminéralise, équilibre les règles et lutte contre les rhumatismes.

Lorsqu'il y a des carences :

l'arthrose peut apparaitre:

Le Magnésium

Il est indispensable à toutes les réactions chimiques qui gouvernent notre corps. Il est important de le prendre sous une forme bien assimilable, comme, par exemple, le magnésium marin en provenance des eaux-mères.

La Vitamine C 

Elle joue aussi un rôle fondamental dans toutes les interactions biochimiques de notre organisme.
 

La vitamine K

Elle intervient dans la coagulation, la minéralisation osseuse, la croissance cellulaire. Elle possède des propriétés anti-inflammatoires. On la trouve dans les légumes verts à feuilles

Les anti-oxydants 

L'importance des anti-oxydants dans le soin de l'arthrose est bien réelle. L'arthrose étant une maladie de dégénérescence, la présence de dommages attribuables aux radicaux libres est incontestable. Exemple d'anti-oxydant bon à prendre: le curcuma, qui a un important effet anti-inflammatoire et aussi un effet anti-oxydant.

Le silicium

La concentration de silicium chez l'être humain est supérieure à celle du fer ou du cuivre! Il potentialise l'action du zinc, du cuivre et permet la fixation du calcium.

Les protéines

La nécessité absolue de consommer des protéines en quantité importante: Les protéines nous fournissent les acides aminés avec lesquels nous fabriquons le collagène, l'élastine, les lubrifiants du liquide synovial, les anti-corps et les enzymes, etc...

 

Précaution d'emploi :

Les plantes étant actives il est important de demander l'avis de votre médecin.

contre indication notamment pour les femmes enceintes, personnes sous anti-coagulants... etc